S’hydrater au quotidien : les questions que l’on se pose

On néglige souvent l’importance de l’eau pour notre santé. On pense qu’il est important de regarder le contenu de son assiette, c’est vrai mais aussi le contenu de son verre !

BOIRE mais pourquoi ?

L’eau est un indispensable « transporteur » des substances contenues dans l’organisme. Les vitamines hydrosolubles, les minéraux, de nombreux nutriments mais aussi les toxines. Elle permet de les éliminer. 

Chaque moment de la journée, le corps utilise l’eau lorsque l’on transpire, lorsque l’on urine mais aussi pour nos selles. Presque 2l à 2, 5litres sont utilisés chaque jour, plus lorsque l’on fait du sport, qu’il fait très chaud ou que l’on est malade (fièvre, diarrhée…)

Il est donc facile de comprendre que si on perd autant chaque jour pour les fonctions de notre organisme, il faut les rééquilibrer par notre apport pour éviter de se déshydrater. C’est à travers de l’eau que l’on boit mais aussi des aliments que l’on mange que nous allons pouvoir rééquilibrer nos pertes.

Quelle quantité d’eau BOIRE ?

De façon logique, puisque si l’on perd 2,5l par jour, nous devrions apporter 2,5L ? Heureusement, non ! Si l’on consomme des fruits et légumes cela rentre en compte car ils sont composés à 90% d’eau.  Nous devrions en consommer entre 500gr et 800gr par jour et ajouter d’1l à 1,5L d’eau par jour.

Vous pouvez donc miser aussi sur les jus de légumes / fruits ( attention aux 100% fruits qui augmentent la glycémie ) Lorsque l’on perd beaucoup d’eau, les fruits et légumes sont aussi de bons reminéralisants !

Bien sûr chacun n’a pas les mêmes besoins, les femmes enceintes, les sportifs, les personnes qui ont un régime alimentaires car elles doivent drainer plus de déchets.

Quelle qualité pour mon eau ?

Lorsque l’on veux boire un verre d’eau, le premier réflexe est d’aller la chercher à son robinet. Mais plusieurs réflexions se posent à ce moment-là, est-elle de bonne qualité (même si elle est potable et normée ), reste-t’il des polluants ? pourquoi a t’elle ce goût chlorée ( cela dépend des régions ) puis-je la donner à mon bébé ? (alors que les campagnes de publicité et certains praticiens nous orientent vers les eaux en bouteille ) …

C’est une problématique complexe et il n’y a pas de vérité générale car on est bien d’accord les goûts sont très individuels.

Ce qui est certain, c’est que l’eau provient des nappes phréatiques, des eaux souterraines et de surface (cela dépend de votre région, renseignez-vous !) Après avoir été extraite, elle subit de nombreuses étapes pour devenir potable. Elle doit rentrer dans des critères de goût, couleur et saveur mais aussi de PH, de conductivité et de température. Enfin, il y a aussi des traitements pour l’élimination des germes et « toxiques » C’est le Ministère de la Santé qui imposent les seuils acceptables. 

  • ce qui donne le goût chloré ce sont les traitements au dioxyde de chlore pour désinfecter l’eau.
  • ce qui est invisible et non « filtré » ce sont de nombreux polluants lié à la consommation des pilules contraceptives, les pesticides et insecticides.

Les pistes ( la liste n’est pas exhaustive, je parle de ce que j’ai testé ! je serai ravie que vous la complétiez ) :

  • l’utilisation des bouteilles d’eau, j’ai rayé cette option depuis bien longtemps. Premièrement, à cause de l’impact du plastique sur l’environnement, qui n’est plus à prouver. D’ailleurs BIOCOOP s’est engagé sur ce sujet en arrêtant de vendre des bouteilles d’eau  ( un article à décourvrir ici )  D’autre part, le plastique des bouteilles dégage à la longue des substances nocives dans l’eau et souvent le stockage n’est pas optimal. J’ai souvent vu devant le supermarché au bout de ma rue, des palettes d’eau attendre en plein soleil…
  • l’utilisation de bâtons de charbons ou carafes filtrantes ou robinets filtrants avec du charbon actif, cela permet d’améliorer le goût en retenant le chlore dans les filtres. Attention tout de même à respecter les temps d’utilisation pour éviter le relargage des substances. Je vous renvois vers cet article de l’ANSES. J’utilise depuis un an le robinet filtrant de chez Brita parce qu’il est pratique mais pas très Ecolo…
  • l’utilisation de perles en céramiques. Elles ne constituent pas un filtre mécanique mais interviennent directement sur la structure de l’eau pour la rendre plus pure. Ces petites perles blanches sont composées d’une argile  enrichie en micro-organismes. Les 80 souches qu’elles renferment permettent d’éliminer le chlore, le calcaire et la plupart des résidus nocifs contenus dans l’eau du robinet. J’ai découverte et j’utilise celles de la marque Vert Mouton dans les carafes et dans ma bouilloire.
  • L’osmose inverse est un système très efficace, c’est un procédé physique qui fait passer l’eau dans de nombreux filtres permettant  d’enlever les particules les plus fines. En fonction des mécanismes, il est quand même important de vérifier à l’aide d’un testeur TDS  ce qu’il reste comme minéraux dans l’eau. Le but n’est pas de boire une peau totalement déminéralisé. Afin de la reminéraliser, il serait intéressant d’y ajouter du sel rose de l’Himalaya. ( jamais testé ) Mes parents ont un osmoseur depuis des années et il est vrai que c’est l’eau la plus agréable que j’ai pu boire, cependant le budget est quand même élevé ( l’installation puis changement du filtre 1 fois à l’année )
 Perles en cérémique Bâton de charbon Carafe filtrante Filtration robinet Osmoseur inverse
Ce qui nous déshydrate

L’alimentation trop transformée qui est très riche en sel et sucre et souvent pauvre en légumes et fruits.

L’alcool qui au contraire entraine des pertes d’eau. Le thé, le café eux aussi nous déshydratent car ils peuvent avoir une action diurétique. Leur eau est évacuée directement les reins sans passer par le milieu cellulaire, d’où une déshydratation progressive ce qui oblige les cellules à gérer la pénurie et à rationner. Bien entendu, cela est une question de dose et de profil individuel.

Les astuces pour boire  

L’eau pure est la meilleure source d’hydratation, vous pouvez vous aider d’application sur votre téléphone afin de ne pas oublier de boire. Personnellement, j’utilise Idrated. Elle me permet de noter ma consommation d’eau qui s’affiche sur une silouette et de me faire des rappels.

Il est préférable de s’hydrater à petits gorgées que de boire d’un coup 500ml d’eau. Cela évite de ressentir la soif d’un coup qui est déjà un signe de déshydratation.

Ma répartition dans la journée :

  • au réveil je bois entre 300ml  et 500ml d’eau pure à température ambiante, quelques fois chaude avec quelques gouttes de citron et des épices stimulantes. Cela stimule le transit et permet à la faim d’arriver.
  • au petit déjeuner, je bois rarement ( vu que je me suis bien hydraté avant) ou de temps en temps une infusion ou un thé.
  • dans la matinée, 500ml d’eau pure répartie en petites gorgées et une infusion ou thé surtout l’hiver.
  • au déjeuner, pareil, je bois rarement pendant le repas, cela peut paraitre étrange pour beaucoup de personnes mais je consomme au moins 400gr de légumes crus et/ou cuits ou en jus.  Si je bois, c’est un seul verre d’eau, plus ( si mon repas est trop sucré ou salé ! ) au delà, notre feu digestif s’éteint et la digestion sera plus longue.
  • dans l’après midi, je continu à m’hydrater comme dans la matinée
  • le dîner, comme le déjeuner, je bois peu ou pas d’eau mais mon repas est constitué de légumes en majorité !

Si vous n’aimez pas l’eau pure, vous pouvez varier avec de l’eau gazeuse, les infusions ou les eaux de fruits. Je vous prépare un article à ce sujet prochainement.

Crédits photo : C’est si Bon nutrition, Pixbay

Une sélection spéciale hydratation :
Des infusions pour booster vos boissonsBouteille infuseur sans BPAGourde acier inox Gourde + charbon

Et vous, avez vous des astuces pour vous hydrater ? 

Des recettes ? 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *