« L’art de l’attention » de Elena Brower arrive enfin en France


Le 8 octobre a lieu la sortie officielle en France d’un magnifique livre de yoga ! The Art of Attention (ou Yoga : L’Art de l’attention) de Elena Brower et Erica Jago est pour le moins tout aussi beau, serein et inspirant que la personnalité de Elena, connue à travers le globe.

Erica est une jeune prof de yoga et designer, qu’on voit moins sur la toile des yogi, mais qui semble tout aussi investie et portée par la philosophie du yoga. Les deux femmes se sont associées pour concrétiser ce projet, devenu en peu de temps un grand succès, désormais traduit en plusieurs langues. Plongez avec nous au coeur de l’Art de l’attention, une notion qui vous inspirera sur le tapis et tout au long de votre journée !

Pourquoi l’envie de lire ce livre ?

Pour explorer l’enseignement et l’univers de Elena Brower, prof de yoga newyorkaise, magnifique femme et icône du yoga mondialement connue. Elena, c’est un peu la femme qu’on aimerait être quand on aura la quarantaine (ou plus, de toute façon elle ne fait pas son âge !) : belle silhouette, rayonnante de santé, visage relaxé et souriant, aura juste magique, une capacité à inspirer, et ceci en toute humilité. Nous étions donc très curieuses de voir ce qui pouvait se trouver dans son livre.

L’Art de l’attention n’est pas un livre de yoga comme un autre. Créé sur le format d’un workbook (comprenez ‘cahier d’exercices’), il appelle au partage avec le lecteur, prof de yoga ou juste pratiquant yogi. Il regorge de témoignages de personnalités pratiquant le yoga, de planches et photographies inspirantes, de pistes de réflexion…

5 chapitres proposent des suites d’enchaînements de yoga autour de thèmes différents, de manière à donner une intention précise lors de la pratique. L’intention psychique serait donc en accord avec les mouvements du corps physique pour la durée de la séance.

• Reduce tension & find forgiveness (‘Réduire les tensions & pardonner’)

• Let go of blame (‘Lâcher prise du jugement’)

• Breathe and find stillness (‘Respirer et trouver la calme’)

• Explore your highest possibilities (‘Repousser ses limites’)

• Let your life reflect your practice (‘Créer une vie qui reflète la pratique’)

Ce que nous avons aimé

• Les jolis mots, les jolis photos, la magnifique Elena Brower…

• Le ton, tellement inspirant, simple et authentique.

• Le design du livre, créé par Erica Jago. Clair, particulièrement esthétique et moderne. En revanche, impossible d’écrire dans les pages laissés vides exprès, c’est juste trop beau ! 🙂

• Les enchaînements proposés et le fait d’associer la pratique à une intention particulière.

• L »alphabet yogique’ ou ‘asanaghlyphes’ de Erica Jago ! Tellement évident, qu’on a envie de l’adopter et de noter ses propres enchaînements dans un petit carnet.

Ce que nous avons moins aimé

Au premier abord, surprises de trouver un cahier d’exercices et non pas un récit, comme si la curiosité de tout savoir sur Elena Brower n’avait pas trouvé sa satisfaction…Et tant mieux ! C’est une manière de prendre un peu de distance par rapport au côté charismatique et un peu trop attirant des stars du yoga…

Puis, révélation : le vrai cadeau de ce livre est un enseignement bien plus riche de sens ! Le sujet de l’attention (ou plutôt la manque cruel d’attention et de concentration dans nos vies) est tellement passionnant et résonne autant avec la pratique du yoga qu’avec l’alimentation en pleine conscience.

Notre amie prof de yoga et coach Qualité de Vie au Travail Élodie Caillaud en a fait le coeur de son activité et vocation au quotidien.

Le Top 5 des citations à retenir

• « La capacité d’attention est l’aspect le plus spirituel et le plus puissant de la nature humaine. La conscience. L’attention est ce qui nous permet de nous voir clairement, de lire en nous dans le but d’apprendre une approche gracieuse de chaque chose et de la vie en général. » – Elena & Erica

• « Nous faisons l’erreur d’attendre le paradis, attendre l’éveil, attendre que le changement arrive. Rien de ceci n’arrivera dans l’avenir. Tout cela existe seulement dans le présent. Tout cela fait partie de notre expérience. Le présent est le seul temps dont on dispose. » – Peter Rhodes

• « La loi de la vie : ce qu’on ne nourrit pas s’épuise, ce qu’on nourrit se développe. » – Red Hawk

• « La source de notre inspiration vient d’un endroit où ne vit pas la religion, mais la vérité. » – Rodney Collin

• « Ton coeur travaille pour toi, mais est-ce que toi tu travailles pour ton coeur ? » – Yogi Bhajan

Pour qui est ce livre ?

Clairement, pour tous ceux qui cherchent l’inspiration par l’exemple et l’accompagnement, ceux qui veulent faire l’expérience de l’enseignement de Elena Brower, ceux qui aiment tenir un journal de bord de leur pratique de yoga. Par contre, si vous cherchez plutôt un livre qui explique les bases du yoga, l’histoire, ou la philosophie, ce livre ne répondra pas à vos attentes.

En revanche, malgré les apparences, ce livre n’est pas destiné seulement aux profs et yogi avancés, il peut aussi intéresser les débutants sensibles au côté esthétique et spirituel du yoga, en les inspirant et leur donnant justement l’envie de pratiquer jour après jour. Trouvez ici le making of du livre ou visitez le site dédié au livre pour en savoir plus.

Crédits photo : Michael Chichi, The Art of Attention

Où trouver L’art de l’attention ou d’autres lectures sur le même sujet :
  
 Amazon I Fnac I Cultura Amazon I Fnac I Cultura Amazon I Fnac I CulturaAmazon I Fnac I Cultura
Envie d’aller plus loin ? Voici toutes nos listes de lectures coup de ♥ chez Amazon I Cultura.

Et vous, voyez-vous le yoga comme un travail sur soi ?

Une pratique pour prendre conscience de l’attention que l’on porte à son corps, 

au moment présent, à sa vie…?

Savez-vous identifier l’essentiel et vous concentrer dessus,

sans attendre que la vie ou les autres créent cette opportunité à votre place ?

3 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] d’Elena Brower, prof de yoga américaine et personnalité lumineuse qui m’inspire depuis un moment. Ok, j’avais vu, ça s’appelait doTERRA, mais je me disais que ça devait être sa […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *