Céline, la yogini rayonnante de la boutique Yoga Searcher Bordeaux


Si vous pratiquez le yoga, vous serez ravis de constater le nombre grandissant de cours et de studios à travers la ville. Et peut-être surpris de l’inexistance d’une boutique de yoga ! C’est pourquoi quand on appris l’ouverture d’un concept-store Yoga Searcher, qui plus est dans la magnifique rue Notre-Dame aux Chartrons, nous avons de suite rendu visite à Céline, la responsable et yogini passionnée. Quel bonheur de trouver un espace agréable, une marque de vêtements jolis & modernes, des matières de qualité, du matériel et accessoires pour la pratique, tout cela avec un accueil souriant et bienveillant.

Aujourd’hui, nous sommes fières et reconnaissantes de compter Yoga Searcher Bordeaux parmi les partenaires de notre premier événement Newake ! Nous avons envie de vous partager un style de vie qui fait des miracles au quotidien, de vous inspirer pour mieux choisir pour votre bien-être, et c’est aussi grâce à Céline que cela sera possible, dès le 7 février 2017. J’espère que vous avez pris vos places, car Yoga Searcher vous réserve de belles surprises !

Qui est Céline ?

Après avoir été professeur de FLE au Portugal et chargée de production audiovisuelle à Paris, Céline est de retour à Bordeaux en tant que responsable du nouveau concept-store Yoga Searcher dans la jolie rue Notre-Dame. Elle termine actuellement sa formation de yoga Vinyasa à la Divine Alchemy Yoga School de Mira Jamadi.

Concept-store yoga Yoga Searcher au 105 rue Notre Dame 33000 Bordeaux.

• Céline, tu es passionnée de yoga depuis quelques années déjà. Quand et comment es-tu arrivée dans cet univers ? Quand j’y pense, j’ai toujours été attirée par l’univers du mieux-être au sens large du terme. Je m’intéressais aux plantes, au développement personnel…J’ai pris mon premier cours de Yoga à Paris, lorsque je travaillais dans le milieu de l’audiovisuel. Une nécessité pour survivre à un mode de vie plutôt stressant ! J’ai testé plusieurs cours pendant un an, puis j’ai pratiqué le Yoga Iyengar pendant deux ans, avant de rencontrer le Vinyasa-Prana Flow de Mira Jamadi. C’est là que j’ai ressenti la dimension énergétique et émotionnelle du Yoga, au-delà de la pratique physique.

• Comment est ta pratique ? Que cherches-tu sur le tapis de yoga ? Ma pratique est organique. Je ne m’impose pas une discipline fixe, je suis à l’écoute de mon état physique et émotionnel, et je pratique en fonction. Cela se traduit par quelques salutations au soleil le matin ou une séance restorative le soir, ou bien une séquence plus longue en accord avec les saisons (ma formation allie Yoga et Ayurveda ). Et toujours une méditation pour observer et assimiler les effets de la pratique. Je ne me mets pas la pression pour autant, certains jours, je ne pratique pas du tout physiquement, mais le yoga est présent sur un autre plan : ma façon de recevoir les évènements, d’interagir avec les autres, de ressentir mon environnement… C’est ce qui me plait dans le yoga, c’est une vraie boite à outils où l’on peut piocher selon notre état du moment !

• Qu’est-ce qui t’a poussée à faire une formation de yoga ? À la base, je n’ai pas entrepris cette formation pour enseigner le yoga. J’ai souhaité suivre cette formation à un moment où je me sentais bloquée dans ma vie personnelle et professionnelle, et je ne trouvais pas les ressources en moi pour changer les choses. Quelque chose au fond de moi savait que cette formation serait le déclencheur. Et effectivement, j’ai dû regarder les choses en face, mon propre comportement, mes besoins profonds, mes blocages. Ça a été intense et transformateur. Juste ce dont j’avais besoin. Et les choses ont radicalement changé ! 

• Que veut dire être prof de yoga aujourd’hui selon toi ? Vaste question à notre époque où le yoga se démocratise et où les formations se multiplient ! À mon sens, il y a autant de professeurs qu’il y a de personnalités différentes. Pour moi, être professeur de yoga, c’est être animé du désir d’apporter sa pierre à l’édifice du mieux-être collectif, avec bienveillance et humilité. Car on apprend tout autant qu’on enseigne ! D’ailleurs à la notion de « professeur » de yoga, je préfère le terme d’ « accompagnateur » ou « guide » car il est question d’assister les pratiquants dans la découverte d’eux-mêmes. J’aime beaucoup cette citation : « Enseigner ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu ».

La boutique Yoga Searcher Bordeaux propose une gamme de vêtements à porter avant, pendant et après le cours de yoga.

• Et cette rencontre avec Yoga Searcher ? Raconte-nous un peu les coulisses du lancement de la boutique rue Notre Dame à Bordeaux ? J’ai connu la marque lorsque je travaillais chez Yoga Concept à Paris, qui distribuait Yoga Searcher. Je suivais leur page Facebook depuis, car les vêtements me plaisaient. Quand je suis revenue vivre à Bordeaux l’an dernier, je leur ai envoyé un CV dans l’espoir qu’une ouverture à Bordeaux soit prévue… Et un an après, je tombe sur l’offre d’emploi dont je rêvais sur leur page Facebook ! J’ai souri devant cette belle synchronicité, et j’en suis reconnaissante.

• Quelle est la philosophie de Yoga Searcher ? Que peut-on trouver à la boutique ? Yoga Searcher est une marque originaire d’Hossegor créée en 2013. Nous avons d’ailleurs un centre de retraite proche des plages à Benesse-Maremne, « La Ferme Audine ».

La marque part du principe que le Yoga se vit au quotidien : nos vêtements sont donc conçus pour un confort optimum, avec de belles matières d’origine naturelle dans un style moderne et épuré. La collection est fabriquée en Europe, nos ateliers sont certifiés ECO-TEX et nos matières sont testées sans substances nuisibles pour l’environnement.

Le logo de Yoga Searcher est le « Buddha qui rit » qui symbolise au Japon et en Chine le pouvoir de la joie : si l’on sourit au monde, le monde nous sourit en retour. Il nous rappelle que nous pouvons agir sur notre environnement par notre posture intérieure.

La boutique est un concept-store autour du Yoga. Au-delà des vêtements, on y trouve tout ce qui touche à la pratique : tapis, briques, sangles, coussins de méditation, bolsters, livres… et également tisanes, super-aliments, bougies, cosmétiques naturels, bijoux.

Le Bouddha présent dans le logo de Yoga Searcher invite à intégrer les valeurs du yoga dans notre vie.

• Comment sont les yogis bordelais ? Qu’est-ce qu’ils cherchent dans le yoga ? Le yoga s’est beaucoup développé ces cinq dernières années à Bordeaux. Cela révèle bien sûr la nécessité actuelle de lever le pied pour revenir à soi. Certains diront que c’est un effet de mode…et bien j’ai envie de dire tant mieux, si cela fait du bien ! Certains yogis bordelais cherchent plus de souplesse, d’autres de la détente ou bien à soulager leurs douleurs physiques. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des pratiques de yoga variées pour répondre aux goûts et attentes de chacun.

• Peux-tu nous citer 3 personnes qui t’inspirent à fond ? Mes inspirations sont très diverses et changent souvent, car on a toujours quelque chose à apprendre de quelqu’un : 

− En général, je suis inspirée par les femmes qui ont confiance en elles et en la vie, et qui osent entreprendre. Je pense par exemple à mon amie Laura Lago, ex-danseuse du Lido, à présent réalisatrice et photographe. Elle croit en elle et réalise tous ses projets !

− La compagne de mon grand-père m’inspire beaucoup également, et nous avons des discussions inter-générationnelles et spirituelles passionnantes. Je crois fort au dialogue entre les générations, entre les cultures, à la curiosité de l’autre. Nous sommes tous le professeur et l’élève de quelqu’un !

− Enfin, j’ai un penchant pour les personnes fantaisistes, les artistes, les non-conventionnels, ceux qui finalement ont conservé leur âme d’enfant et gardent une place pour la créativité et l’émerveillement au quotidien. 

A la boutique Yoga Searcher Bordeaux, on trouve des vêtements du yoga, mais aussi des accessoires, bijoux, livres et plein d'inspiration pour la pratique du yoga.

• Où nous emmènerais-tu pour faire du yoga ou papoter autour d’un bon thé sur Bordeaux ?  Il y a plein de super profs à Bordeaux, je vous conseillerais de tester plusieurs cours afin de trouver le yoga et le professeur qui vous correspondent. Pour papoter autour d’un bon thé, je vous donnerais rendez-vous au Tamatebako, 32 rue St James : dans une ambiance japonisante épurée, ils proposent un choix incroyable de thés avec des noms de code mystérieux… A découvrir ! 

• Peux-tu nous recommander 3 livres qui t’ont marqué récemment ? Que ce soit autour du yoga ou pas. Seulement trois ?! J’aime tellement lire… Si vous voyiez la taille de ma PAL ( Pile à Lire ) !!!

− Plus sérieusement, j’ai été subjuguée par « Etonner les dieux » de Ben Okri qui raconte le parcours initiatique d’un homme né invisible à travers une ville étrange et fantastique. Un régal d’images oniriques et de métaphores poétiques.

− Tous les matins, je lis un passage de l’interprétation du Tao Te King par le Dr Wayne W. Dyer « Changez vos pensées, changez votre vie ». J’y trouve toujours une idée inspirante à méditer, une intention à poser pour la journée.

− Enfin, je ne peux que vous conseiller n’importe quel livre de Jiddu Krishnamurti. Ce philosophe indien a toujours refusé la dénomination de « guru »* justement parce qu’il prône la libération et la liberté de l’individu, qui selon lui ne doit suivre aucun chemin aveuglément, si ce n’est son propre chemin.

*en Inde, le terme « guru » désigne un maitre spirituel ; il a ensuite été repris en Occident avec un sens péjoratif.

Crédits photo : Laura Lago, Yoga Searcher, C’est si Bon Nutrition

Yoga Searcher Bordeaux

105 rue Notre-Dame 33000 Bordeaux

site I Facebook I Instagram

Les lectures coups de coeur de Céline :
Amazon I Fnac I CulturaAmazon I Fnac I CulturaAmazon I Fnac I CulturaLe Kiosk
Envie d’aller plus loin ? Voici toute notre sélection coup de ♥ chez Amazon I Cultura I Greenweez.

Vous pratiquez le yoga ? Où trouvez-vous habituellement votre matériel et vêtements ?

Qu’attendez-vous d’une boutique dans le domaine du bien-être ?

4 réponses
  1. sarou
    sarou dit :

    Hello! il y a de super new concept à Bordeaux!j\’adorerais qu\’il y ait la même chose dans ma petite ville;)
    à bientôt ma belle
    belle journée:) 🙂

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *