Aiko, la théiste japonaise aux mille gâteaux


Imaginez un pingouin, une baleine et un cochon en train de faire un teatime. Impossible ? Ben si, au Japon ! Le compte Instagram de Aiko vous fera découvrir un univers théiné improbable et surtout adorable ! Nous avons été tellement intriguées que nous avons invité Aiko à partager un petit thé (matcha, bien sûr !) avec nous, le temps d’une interview. Suivez-nous !

Qui est Aiko ?

« Théiste, née à Aichi (Japon) en 1992, je prépare tous les jours des tasses de thé à base de matcha. Ces moments sont pour moi l’occasion de me recueillir et de réfléchir à certaines choses : comme pourquoi je fais la cérémonie du thé, comment je l’aime et comment je la vis. Un jour – c’était en 2013 – j’ai été intriguée par « Le Livre du Thé » de Kakuzo Okakura. Je perfectionne mon anglais en tant que deuxième langue, afin de pouvoir un jour écrire mon propre livre sur le thé en anglais et en japonais. Actuellement, je suis des études universitaires à Tokyo. » Retrouvez Aïko sur Instagram, sur Twitter ou sur son site.

• Aiko, tu étudies la cérémonie du thé depuis quelque temps. Pourquoi as-tu choisi ce sujet ? Quand j’ai commencé il y a trois ans, j’étais incapable de répondre à cette question. Qu’est-ce qui me poussait à faire la cérémonie du thé ? Certes, je l’appréciais tout comme les autres membres de mon Club de Thé, mais je me demandais pourquoi je n’arrivais pas à trouver une réponse précise. Puis, j’ai réalisé qu’il y a différents concepts-clés liés à la cérémonie du thé en fonction de l’époque, et que les pratiquants expliquaient chacun à sa manière le sens de la cérémonie. C’est cela qui m’a poussé à étudier plus en profondeur ces concepts, dans le but de mieux comprendre ce qu’est la cérémonie pour moi.

• Qu’as-tu appris lors de ta formation ? J’ai étudié la cérémonie du thé tout au long de mon cursus universitaire. J’ai appris comment les pratiquants et le grand public l’interprétaient. D’ailleurs, je suis plus intéressée par les gens qui se passionnent pour la cérémonie du thé que par le rituel lui-même 🙂

• Qu’est-ce que la cérémonie du thé pour toi ? Il me semble que tu as ta propre vision qui est différente de la tradition 🙂 Explique-nous ! Saint-Exupéry a écrit : “Etre homme, c’est précisément être responsable. C’est connaître la honte en face d’une misère qui ne semblait pas dépendre de soi. C’est être fier d’une victoire que les camarades ont remportée. C’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde. » (extrait de son oeuvre « Du vent, du sable et des étoiles »). Pour moi, la voie du thé est une façon de poser sa pierre.

J’utilise le plus souvent des bols ordinaires que j’ai achetés lors de mes voyages ou qu’on m’a offerts (c’est presque des bols de cuisine) et non pas de la poterie d’art. En fait, c’est aussi une version de la cérémonie du thé, appelée 見立て (Mitate en japonais). Mitate signifie qu’on utilise des ustensiles du quotidien en tant qu’ustenstiles de cérémonie. En plus, j’adore déguster des gâteaux trop mignons avec mon thé, le plus souvent des friandises en forme d’animaux ou des pâtisseries occidentales.

Racoon dog and pig

aiko7

aiko8

D’ailleurs, je raffole aussi des pauses théinées en plein air, ce que je fais souvent quand je voyage. Dans le passé, on faisait aussi la cérémonie du thé à l’extérieur. On l’appelait alors 野点 (Nodate).

Je suis d’avis qu’on peut choisir quand et où faire du thé et quoi manger avec. Bon, on doit quand même avoir avec soi le minimum d’ustensiles : un fouet en bambou, du matcha et de l’eau chaude. Ma façon de faire a des airs un peu freestyle mais vous pouvez aussi faire ça de manière plus traditionnelle, si le coeur vous en dit 🙂

• Beaucoup de peuples à travers le monde ont des rituels liés au thé. En quoi la cérémonie japonaise est-elle particulière ? Ce qui est sûr, c’est que la cérémonie du thé traditionnelle est assez rigide, il y a des règles qui ne peuvent pas être changées et qui en font un rituel peu ordinaire. Cependant, comme je l’ai expliqué, la cérémonie peut aussi s’intégrer à la vie quotidienne. Je pense que cette dualité formel-informel fait la particularité japonaise.

aiko2

aiko4

• Est-ce que n’importe qui peut devenir un maître de thé ? Je pense que oui, si on étudie et on pratique la cérémonie du thé pendant des années, et à condition d’acquérir les certificats nécessaires. Est-ce qu’un professeur de cérémonie est un maître de thé ? Je ne sais pas, en tout cas ce sont des métiers qui existent au Japon.

• Tu nous as confié une fois que tu ne cherches pas à devenir maître de thé. Quelle est la raison ? Oui, en fait c’est parce que je n’aime pas trop le mot « maître de thé ». Je préfère « théiste » à la place (teaist en anglais). Ce terme a été inventé par Tenshin Okakura qui a écrit « Le livre du thé » et, à mon avis, il a un sens plus large que « maître de thé ». Donc, moi, je voudrais continuer à être « théiste » car cela sous-entend un style de vie en tant qu’individu et non pas des relations de type maître-élève ou hôte-invité.

• Quelle est ta relation avec le thé ? Je fais tout le temps du thé, ce qui veut dire que je bois du thé même quand je n’ai pas expressément prévu d’en faire pour moi. Plus exactement, je baigne dans l’ambiance du thé aussi bien quand je suis de bonne humeur que quand je suis triste ou énervée. Ca me rappelle que la vie continue à être géniale même quand les choses ne vont pas super bien pour moi.

aiko5

• Qui boit du thé au Japon aujourd’hui ? Et quel type de thé ? La plupart des Japonais boivent du thé, mais le plus souvent en bouteille plastique, je pense. Il y a beaucoup de choix dans ce genre de boissons toutes faites : thé vert, thé grillé, café d’orge, oolong, thé noir sucré, etc.

• Combien de tasses de thé bois-tu par jour ? Une tasse de matcha et 3-4 tasses de thé vert ou noir.

• Est-ce que tu as un rituel particulier ? Pas vraiment. Je fais du thé, je prend des photos et je le bois. Par contre, si je passe une mauvaise journée, je m’efforce à ne pas refléter mon humeur dans la photo. 

• La France est surtout connue pour ses vins, mais il y a de plus en plus de passionnés de thé. Est-ce que tu connais des marques de thé françaises ? Je connais la marque Theodor car j’ai une amie qui a travaillé pour eux. Mais sinon, je ne connais pas grand chose aux marques de thé françaises.

Chocolate cream rice cake

• Tu adores le matcha, ça c’est une évidence ! Quels autres types de thé apprécies-tu ? En fait, quand il s’agit de friandises, je préfère celles qui sont au thé vert grillé plutôt que celles au matcha. On appelle ce type de thé hōji-cha et je trouve qu’il se marie super bien au sucré. À part le matcha, je bois souvent du oolong, du thé au jasmin et même du thé noir. 

• Que dirais-tu à quelqu’un qui n’aime pas le thé ? Quand on parle de thé, je dis souvent aux gens qu’ils ne sont pas obligés d’aimer le thé ou la cérémonie. Par exemple, il y a tous ces gens qui boivent du café alors qu’à moi, ça ne me dit pas vraiment. J’ai mes raisons de boire du thé, comme les amateurs de café ont les leurs, non ?

• Si on vient au Japon un jour, où est-ce que tu nous emmènerais pour une tasse de thé ? Je vous propose le contraire : on emmènera le thé là où vous voulez aller ! Je prends du matcha, de l’eau chaude, des ustensiles et des gâteaux n’importe où. Je peux même faire du thé à l’étranger !

aiko6

• Tu as été tellement inspirée par « Le livre du thé » de Kakuzo Okakura que tu aimerais un jour écrire ton propre livre sur le thé ! Parle-nous de ce projet. “Le livre du thé” a été publié en 1906 et reste à ce jour le meilleur livre japonais sur le thé. L’auteur était Japonais, mais son anglais était si brillant qu’il a écrit directement en anglais. Si j’avais été à sa place, j’aurais écrit en japonais et en anglais. En plus de ça, il y tant de choses qui ont changé depuis son époque ! Je voudrais aborder justement ces évolutions.

• Peux-tu nous donner un conseil personnel pour faire un super thé au matcha ? Je vous conseille de jouer un peu avec les quantités de poudre de matcha et d’eau à chaque fois que vous faites du thé. Comme ça vous trouverez le meilleur équilibre ! Parfois, j’ai envie d’une poudre épaisse, d’autres fois j’aime bien ajouter du lait. Ce n’est pas un thé « traditionnellement correct », j’avoue 🙂 Mais c’est bien aussi de savoir écouter son intuition !

Crédits photo : Aiko

Les favoris de Aïko
Amazon I Fnac I CulturaPalais des ThésPalais des ThésPalais des Thés
 Envie d’aller plus loin ? Voici toute notre sélection coup de ♥ chez Amazon I Cultura.

Que pensez-vous de la démarche d’Aiko ?

Seriez-vous prêts à goûter un de ses gâteaux aux contenu improbable ?

7 réponses
  1. muntsaky
    muntsaky dit :

    le thé…je raffole du thé et commencer un we en lisant cet article, c\’est une très belle façon de le commencer! merci pour ce beau article et les photos! je t\’accompagnarai bien à partager un thé avec Aiko 😉

    Répondre
  2. Claudia YogaPassion
    Claudia YogaPassion dit :

    Coucou Aleks 🙂

    Merci beaucoup pour cette découverte avec Aiko ! Elle est très inspirante.

    J\’aimerais bien vous rejoindre avec Muntsa aussi pour un thé au Japon ensemble + du Yoga bien sûr.

    Pour ma part, je suis fan de matcha depuis mon voyage au Japon il y a 3 ans. Et je prépare régulièrement des cookies au matcha et au chocolat noir + blanc qui remportent un beau succès à chaque fois (même ma grand-mère les a aimés !!)

    Merci encore pour tous les beaux articles que tu nos proposes.

    Et à bientôt autour d\’une théière gourmande !

    Répondre
    • Aleksandri Delabulgarie
      Aleksandri Delabulgarie dit :

      Hello Claudia !! T\’as vu, elle es trop forte, Aiko ! 🙂 Je peux comprendre ta passion pour le matcha, je m\’y mets aussi là, je suis \ »apprenti mousse\ » 🙂 t\’y arrives bien toi ? T\’aurais une astuce ? Avec plaisir pour un thé ensemble, je bouge pas mal en ce moment, mais je te tiens au courant quand je peux. Bises théinées !

      Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] de manière pas trop disgracieuse 🙂 En parlant de jolis gâteaux trop bons, je vous encourage à aller voir l’interview que j’avais fait avec l’apprentie maître de thé Aiko. Et pour les plus motivés, […]

  2. […] Yoga & Tea nous fait découvrir Aiko, une jeune « théiste » japonaise qui fait des photos trop mignonnes. Allez vite découvrir son blog et son Instagram ! […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *